Accueil > Histoire > café restaurant Orlhac

Café restaurant Orlhac de Boulogne Billancourt (sept 2003)

 

Orlhac de Boulogne Billancourt pensee-du-jourIl est des lieux réputés où l’on passe sans laisser de traces, de même il est des lieux banals où l’on abandonne chaque fois un peu de soi.

Il est des lieux de culture dont on sort sans rien savoir et des lieux communs où l’on retire des leçons de vie.

Il est des lieux mondains où l’on ne retrouve personne et des lieux anodins où tout le monde se rencontre Bien que réputé, Orlhac fait partie de ses seconds lieux, point de ralliement d’un Boulogne cosmopolite depuis l’entre deux guerres.

Rendez-vous devenu inévitable du rédacteur avec l’électricien, du cuistot avec l’ingénieur, du retraité avec le tatoué, du chômeur avec le communicant avec le déclarant, du banquier avec l’étudiant, le SDF, l’infirmière, le mécano, le commerçant, le poivrot, le dandy, …

À moins que ce ne soit le contraire, mais qui s’en soucie ?

Ecole de la tolérance et de l’ouverture, ce mélange improbable est source inépuisable d’inspiration et d’idée pour tous.

Devenu forum où tout se dit, s’explique et se défait avant de renaître, plus riche, plus clair ou simplement différent.

café restaurant Orlhac pensee-du-jourChacun dans sa langue et dans sa couleur mène son dialogue et même son monologue devant un verre toujours plein. Sans oublier certain soir où, sport aidant, la planète défile pour cause de match.

Peu de lieux ont ainsi réussi ce brassage fertile, est-ce dû à une place au ENFER suranné, aux animateurs du lieu, aux passants qui s’arrêtent à celui qui revient et qui par la force du temps se trouve habitué ?

Guerre, manifs, ... blanchisserie, Régie, aéronautique puis communication, Orlhac fut témoins des bouleversements d’un temps auquel il aura fini par être sacrifié.

Demain, sur sa mémoire, le poulet attirera une nouvelle génération, et chacun de son coté nous repartirons. Longtemps encore quand ils se croiseront, ils évoqueront le bon vieux temps…

Le temps d’Orlhac, le temps du Jean-Pierre, du Pascal de l’Alain et même celui de l’André ou encore de tant d’autres

Tags : Cafe, restaurant, Orlhac, Boulogne Billancourt, pensée du jour, pensée du jour

 

 

haut

Page suivante Le Descartes